RPI : Optimiser la durée de vie du Raspberry-Pi

Le Raspberry-Pi : Optimiser la durée de vie du Raspberry-Pi

3D Raspberry-Pi

Les processeurs ARM sont réputés pour leurs faibles dégagement de chaleur, toutefois en fonctionnant le Raspberry pi s’échauffe forcément (comme toute machine).

Cet échauffement crée une partie non négligeable de l’usure des composants de nos appareils électriques. C’est d’ailleurs pour cela qu’il existe maintenant des systèmes de refroidissement liquide sur les ordinateurs (appelé ‘water cooling’).

Water Cooling

Exemple Water Cooling

Si c’est la première fois que vous voyez ce type de système, j’imagine que vous avez fait un bond 🙂 . Je vous rassure tout de suite, je vous donne cet exemple  pour soulever l’importance que peut prendre le refroidissement d’une machine. Heureusement, ce type d’installation ne sera pas nécessaire pour notre Raspberry pi.

La solution que je vais vous présenter est un très bon rapport qualité/prix, pour un minimum de temps de mise en place.

Le matériel nécessaire

Avant toute chose il faudra vous munir de:

-Un kit radiateur aluminium

-Un petit ventilateur

heat-sink-kit

   Heat-sink-kit

ventilateur WII

Ventilateur châssis de la WII

 

> Pour ma part jai choisi,  Raspberry pi heat sink kit, à  4.98€   (sans TVA, ni frais de port), chez ModmyPI. Le kit comprend 3 dissipateurs thermiques en aluminium, parfaitement adaptés à la taille des 3 composants principaux à refroidir, ainsi qu’une bande de pâte thermique.

> Pour le ventilateur il est possible d’en récupérer dans vos anciennes consoles de jeux hors d’usage. J’ai choisi de récupérer le ventilateur d’extraction châssis de la Wii (35/35/15mm). Ce ventilateur étant de petite taille, il convient parfaitement au Raspberry-Pi. Si vous ne possédez pas de console de jeux hors d’usage, vous pouvez acheter ce ventilateur séparément pour quelques euros, sur eBay par exemple.

Installation du kit de dissipation thermique

Ajout du kit 3 dissipateurs thermiques aluminium, avec de la bande thermique. Le plus grand dissipateur diffuse la chaleur émise par le processeur ARM (cela inclus le coprocesseur graphique et la mémoire RAM).

Le dissipateur moyen permet de refroidir le contrôleur USB (celui situé près des connecteurs USB).

Le dernier, et le plus petit des dissipateur thermique a pour rôle d’évacuer la chaleur émise par le régulateur d’alimentation.

Raspberry-Pi, Installation 3 dissipateurs thermiques

Installation des 3 dissipateurs thermiques

Thermal-image Raspberry-Pi

Thermal image Raspberry-Pi

Installation du ventilateur

L’ajout d’un ventilateur (récupéré sur une Wii hors d’usage) permettra d’effectuer une intraction de l’air ambiant vers le dissipateur thermique, préalablement installé sur le processeur ARM.

Le ventilateur est équipé de deux pattes de fixation prévues pour son installation sur la Wii.

Ces dernières vont nous permettre de fixer le ventilateur (à l’aide d’un peu de pâte à fixe) sur le côté du port ethernet.

Relier ensuite les deux câbles* du ventilateur, au 5Vcc et GND de votre Raspberry-Pi (*câble noir =GND / câble gris =VCC).

Si votre pin 5Vcc est déjà occupé par un autre élément, pensez à utiliser une breadboard pour multiplier vos sorties d’alimentation.

Le ventilateur est prévu pour 12Vcc, toutefois 5Vcc suffise amplement à refroidir notre Raspberry-Pi. Il ne faudrait pas que notre ventilateur consomme d’avantage que l’appareil qu’il refroidit, ne croyez-vous pas ?

Raspberry-Pi, Installation du ventilateur CPU

Installation du ventilateur CPU

Ajout d’un ventilateur Châssis (sur le plexiglas qui recouvre mon tableau)

Ventilateur châssis tableau (verso)

Ventilateur châssis tableau.

Ces quelques modifications pour un coût dérisoire (moins de 10 euros), diminuent de 40% à 50%, la température du processeur ARM. Le Raspberry-Pi étant ainsi mieux refroidi, son usure est ralentie, sa durée de vie prolongée.Avec une moyenne de 20°C dans la pièce, en fonction de son utilisation: Le processeur ARM affiche maintenant une température de 25°C à 32°C. Contre une température de 45°C à 55°C avant les modifications.

Capture d'écran interface Web

Capture d’écran interface Web

Et voilà, notre Raspberry-Pi est prêt pour tenir au moins 1000 ans 🙂

Raspberry-Pi

Publicités