Le Raspberry-Pi : Initiation

QUID du Raspberry-Pi ?

Le Raspberry-Pi créé par David Braben (Créateur de la fondation Raspberry-pi) est un nano-ordinateur, doté d’un processeur ARM, la technologie utilisée dans la plupart des smartphones et tablettes. (Note : Réputé pour leur architecture simple et leur faible consommation, les processeurs ARM sont devenus dominants sur le marché de l’électronique embarqué). Nano, car il s’agit d’un ordinateur qui tient dans la main !

Vous me direz, mon smartphon3D Raspberry-Pie tient dans la main,  et c’est un ordinateur ! Vous auriez évidemment raison, cependant le Raspberry-pi peut être davantage vu comme une unité centrale (une tour de pc si vous préférez). La vente sans accessoire (‘à nu’) du Raspberry-Pi permet de diminuer les coûts considérablement et encourage l’utilisation de matériel de récupération. Ce nano ordinateur possède donc des connecteurs d’entrées  et de sorties pour y brancher divers éléments, nous verrons lesquelles.

Pour la petite histoire, le Raspberry-Pi Raspberry-Pi Logo, tire son nom, ‘Raspberry’ ou ‘framboise’, d’une longue tradition qui consistait à donner le nom d’un fruit à une nouvelle machine, je suis certain que vous connaissez tous un autre exemple! La deuxième partie du nom, ‘Pi’ est un clin d’œil au langage de programmation Python.

(Source : Raspberry Pi, Le guide de l’utilisateur, premier projetDe Eben Upton & Gareth Halfacree. Edition PEARSON).

Il a donc été créé au Royaume-Uni pour encourager l’apprentissage de la programmation informatique, l’électronique, et permet de se familiariser avec l’OS open source LINUX.

Selon Wikipédia, les premiers exemplaires ont été mis en vente le 29 février 2012 pour environ 25 €. Début 2013, plus d’un million de Raspberry Pi ont déjà été vendus. En Juin 2014, les ventes atteignent les 3 millions! Et la fondation Raspberry-Pi ne s’arrête pas la, puisqu’en Avril 2014, le nouveau Raspberry-Pi B+ est proposé à la vente, apportant toujours plus de fonctionnalités !

 

                          Raspberry-Pi                                                         

Plus de renseignements sur les différents modèles et caractéristiques :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Raspberry_Pi
   

Les entrées/sorties présentes & le matériel nécessaire

-Un écran (Voir rubrique suivante): En HDMI, en RCA, ou encore en DVI/VGA avec un adaptateur (Plus difficile, par nappe DSI).

-Carte SD: Minimum class 4 pour 4 Go, mais davantage serait préférable.

-Deux ports USB: Un clavier et une souris USB standard /ou sans fil (Optionnel ; un hub USB).

-Un port ethernet: Un câble Ethernet ou une clé WIFI (En USB).

-Une entrée d’alimentation: Un chargeur de smartphone (5V, 700mA. Micro-USB vers secteur).

Et surtout ce qui le rend si spécial, 26 GPIO (ou, General Purpose Input Output).

Input /Output, Raspberry-Pi

Input /Output, Raspberry-Pi

Note : Pensez à regarder vos vieux chargeurs, vos cartes SD (dans vos anciens appareils numériques ou vos GPS), le Raspberry est l’ami de la récupération !

Connecter un écran 

Pour connecter un écran vous avez le choix ;

Adaptateur HDMI vers VGA.

HDMI vers VGA

HDMI – VGA


Adaptateur HDMI vers DVI. Notez qu’il existe plusieurs format DVI, contrôlez bien votre connectique écran si vous envisagez cette alternative.

HDMI -VGA

DVI – HDMI


Câble HDMI vers HDMI (qui doit vous être familier).

HDMI vers HDMI

HDMI – HDMI


Câble RCA: Si vous ne disposez d’aucun écran récent, vous serez content d’apprendre qu’il existe une connectique RCA sur le Raspberry-Pi. Mais qu’est-ce que le RCA? Un câble que tous les utilisateurs, d’écran cathodique ou de console de jeux Playstation, doivent connaître. La fiche jaune est toujours le canal vidéo, alors que les fiches rouge et blanche servent à transporter l’audio en stéréo (gauche et droite).

RCA

Câble RCA


DSI (la solution de connexion par nappe DSI est peu utilisée. Mais voici à quoi elle ressemble).

Nappe style DSI

Nappe style DSI

Description de l’installation

Pour ma part j’ai acheté le Raspberry-Pi, model B, chez KUBII  (le revendeur officiel du Raspberry-Pi en France).

*Note: Quelques éléments dont je ne vous aie pas encore parler se trouve sur l’image ci dessous. Ne vous en inquiétez pas, cela fera justement l’objet d’un prochain article.


Raspberry-Pi

Photographie de mon Raspberry-Pi et ses accessoires. Visible ici installé dans mon tableau domotique.*

Le Raspberry-Pi et son boitier mon donc coûtés 39 euros . Avec cela j’ai acheté l’alimentation (5 V/1 A) pour environ 6 euros. A cela pensez qu’il faut rajouter la TVA (7.5euros) et les frais de port (9euros). Soit un total d’environ 54 euros. Commandé le 29/01, expédié le 31/01 reçu le 07/02.

Puis je me suis équipé d’un clavier et d’une souris sans fil (un seul dongle permet d’économiser un port USB) et d’une carte SD Samsung 16 Go Class 10, le tout pour environ 30 euros en grande surface.

Pour ce qui est de l’écran j’ai commencé avec un vieil écran cathodique, donc avec un câble RCA. Pour évoluer par la suite vers un écran 17 pouces DELL (VGA/DVI) acheté 20 euros en dépôt-vente. Pour connecter tout cela, un câble HDMI -> DVI (25 euros en grande surface. Mais vous trouverez ce câble facilement deux fois moins cher sur le net). A ce sujet un petit conseil, réfléchissez au maximum votre commande sur le net avant de la valider, peut vous permettre d’économiser plus que vous ne le penseriez !  Car si le commerce de proximité est généralement plus cher que le commerce en ligne, il est à proximité, et n’engendre donc pas de frais de port ni même 3, 4 parfois 5 semaines d’attentes !

Pour résumer je me suis équipé d’un nano-PC avec son écran, son alimentation, son clavier/souris, et sa carte SD (disque dur) pour environ 130 euros. À peine 100 euros si l’on soustrait l’écran qui est accessoire, à partir du moment où l’on se connecte en SSH*  vers son Raspberry-Pi. L’écran reste tout de même un atout formidable lorsque la connexion plante, ou lors de divers bugs, s’ils surviennent.

*Le SSH, ou 'Secure Shell', est une couche logiciel que nous installerons sur n'importe quel ordinateur du réseau local qui nous permettra d'effectuer une prise en main à distance sur notre Raspberry-Pi. Cette installation fera l'objet d'un prochain article.

La prochaine fois nous verrons comment configurer tout ce matériel. Au cours des articles je vous proposerais différents liens pour vous guider dans vos recherches. Si toutefois une question restait en suspens, n’hésitez pas à laisser vos commentaires, je me ferais un plaisir d’y répondre, si cela s’avère possible bien évidemment!
En attendant je vous laisse fouiller vos fonds de tiroir afin de récupérer plein de trésors! 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s